Sri Lanka – train – jour 9

Nous laissons Françoise à l’hôtel pour son rapatriement.

Escales touristiques dans un atelier de sculpture de bois puis de batik (peinture sur tissus après plusieurs bains de couleurs)

Nous prenons de l’altitude et nous arrêtons dans une usine de thé. Le thé de meilleure qualité est cultivé au dessus de 1200 mètres. Il est au goût anglais, fumé ce qui n’est pas le notre. A la fin de la visite, on passe par le magasin. Oups les chinois sont là et prennent d’assaut tous les stocks par paniers complets. On ne comprend pas trop, ce sont pourtant les premiers producteurs de thé. ( 2e l’Inde puis le Sri Lanka)

Nous reprenons la route vers nuwara eliya, perchée a 1800 mètres. Ce sont des routes en lacets…ça tourne, je suis pas au top de ma forme. On prend notre pique nique rapidement avant de sortir dans cette ville anciennement anglaise. Il reste un hippodrome, des golfs et un style colonial. Pour le reste, nous passons par le marché alimentaire et le bazar des vêtements griffés.

Puis nous redescendons pour prendre le train. Il est a l’heure, les paysages de champs de thé et de culture de potager en terrasse sont magnifiques. 1h plus tard nous arrivons dans le village d’ohiya. Après 2heures de marche d’abord entre les hévéas puis dans les champs de thé, nous arrivons au gîte a la tombée de la nuit. Le village est inaccessible par la route.  Le confort est certes sommaire mais j’imaginais pire.

Ceuilleuse de thé

Ceuilleuse de thé

 

Le train  près de nuwara eliya

Le train près de nuwara eliya

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>